www.antithaksin.com

Ultimate objectives of PAD

       a. PAD wants to get rid of corruptions. Thaksin, the billionaire civilian dictator, has left Thailand with extensive high level of corruptions and proxy politicians. Having cheated the country while in power, Thaksin hid his corrupt billion of dollars worth of assets overseas. When ousted, Thaksin is subjected to numerous convictions but cowardly fled jail overseas and pull strings on politicians to sabotage his homeland.

       b. PAD protects the Monarchy. Thaksin wants to launder himself through amending the laws with his proxy politicians, while trying to abolish the Monoarchy and make himself a President, that is to cause turmoils and change Thailand from being a "Kingdom" to a "Republic" in stead.

       c. As a permanent cure for Thailand, PAD wants to get real democracy for Thailand. At present it is a fake democracy with bad on-sale politicians.

       d. To achieve all above a, b, c we have to get rid of Thaksin and his proxy politicians and punish them according to the laws.


    Brève histoire

    Langue française

    DISCOURS du Premier Ministre d'ABHISIT VEJJAJIVA a OXFORD (MARS 2009)

    ( Last edit 2010-05-31 )

    "Tout d'abord, permettez-moi de dire ce qu'est un grand plaisir que je suis de retour ici, a cet endroit ou j'ai passe 3 des meilleurs annees de ma vie; Maintenant, sur le grave sujet que j'ai été invité à prendre la parole, qui sont les défis de la démocratie. Eh bien je vais d'abord commencer par dire que lorsque j'étais ici a peu près en même temps que mon ministre des Finances, egalement etudiant a St.John, nous n'etions que tres peu d'etudiants Thailandais.

    Aujourd'hui, les choses sont différentes, beaucoup ont la chance d'etudier, Oxford est devenu plus international alors qu'a l'epoque on ne parlait que tres peu de la Thailande et nombreux etaient ceux qui ne la situait même pas, nous ne pouvions même pas trouver un restaurant Thailandais, nous devions laler manger dans un restaurant Indonesien qui est maintenant ferme, aujourd'hui, la cuisine thaïlandaise est parfaitement represente ici.

    Pourtant ce ont nous devons etre les plus fier, c'est qu'au cours de toutes ces annees, c'est que la Thaïlande est devenu une vrai democratie, en particulier sur certains aspects comme la liberte d'expression, lorsque avant moi, mon parti était a la tete du Royuam, les medias nous avait alors classe dans le "top 30" en termes de liberte de la presse et de stabilite politique - Si l'on regarde parcontre les 10 ans en arriere, nous avons chute dans ce classement de manière prodigieuse, sans parler de notre stabilite politique devenu ce que l'on sait…

    Quant a ceux qui suivent de pres l'actualite, vous avez pu constater de droles d'evenements au cours des 3 ans passes !

    La vraie question qui doit être posee, est donc de savoir si la democratie thaïlandaise est en regression ?

    La Thaïlande a desormais perdu sa reputation et sa capacite a convaincre les gens qu'elle pouvait être un modele de developpement democratique en Asie, cee que je voudrais faire aujourd'hui est de vous guider a travers les défis que nous allons devoir rencontrer et en tirer des leçons.

    Dans le même temps, je suis ici pour reaffirmer que la democratie thaïlandaise est bien vivante, elle a certes pris des coups mais elle a aussi survecu a bien pire, nous avons connu plusieurs echecs mais apres chacun de ces echecs, la les Thailandais ont su rebondir, plus resolus que jamais a lutter pour la liberte et l'égalite, je suis determinee a honorer les sacrifices des generations passees et a faire toute ce qui est en mon pouvoir pour promouvoir et renforcer la democratie, quelles que soient les défis et les obstacles sur ma route.

    Ici, en Grande-Bretagne, la democratie a été pendant longtemps tenu pour acquis, pourtant le chemin n'a pas ete facile, c'est peut etre la le signe de voir comment cette democratie a definitivement triomphee, apres des luttes acharnees, des guerres civiles, des révolutions qui sont pour la plupart, oubliees de la memoire populaire et destines a remplir les manuels d'histoire.

    En Thaïlande, ces luttes demeurent vivaces, j'avais 9 ans en 1973 lorsque l'armee a utilise la violence pour reprimer les manifestants pro-démocratique et des etudiants dans les rues de Bangkok, ce que l'on a appelle a l'epoque « les incidents du 14 Octobre » date a laquelle a pris fin le regime autoritaire dans le pays.

    La prise de conscience du peuple thaïlandais (le système doit être plus ouvert, les gens au pouvoir doivent ecouter et tenir compte de toutes les opinions, nous devons tous renforcer les fondements de cette democratie afin d'eviter la perte inutile de vies au nom de cette même democratie ) a été alors particulierement fort, cela m'avait vraiment impressioner

    Apres ce 14 Octobre, je me suis rendu compte que la seule façon pour moi d'aider a aller vers cette democratie était le service public, c'est alors que je me suis decide a me lancer dans une carriere de politicien, c'est pourquoi je suis venu faire mes etudes a Oxford, fameux pour de nombreux politiciens internationaux - Des la premiere annee, je suis devenu le representant pour les etudiants, la deuxieme annee, j'etais elu… president de la chambre commune !

    La victoire du 14 Octobre 1973 a ete malheureusement de courte duree, trois ans plus tard, en 1976, l'armee relance un nouveau push militaire et massacre des etudiants soi-disant de gauche de l'Université de Thammasat.

    La societe thaïlandaise est alors profondément divisee sur la question des principes democratiques, comment doivent être ils mis en œuvre ?

    De nombreux etudiants quittent alors l'universite et rejoignent l'insurrection communiste dans les zones rurales et bien que les militaires ne resteront au pouvoir qu'une annee

    Le Royaume restera en semi democratie pour plus de 10 ans !

    J'ai passe nombre de ces annees comme un etudiant en Grande-Bretagne, a comprendre la culture de la democratie, j'etais alors convaincu qu'elle est absolument essentiele pour tous les pays, y compris la Thaïlande, et quand je suis revenu en 1992, que je suis entre en politique, la democratie était une nouvelle fois remise en cause…

    Fraichement elu au Parlement en Mars 1992, j'ai assisté a un soulevement de la classe moyenne contre le pouvoir militaire, je dois dire soutenu alors par la majorite des membres du Parlement !

    Il y eu une vague de repression qui a entraîné beaucoup de morts et de blesses, ce triste chapitre de l'histoire politique a conduit a de nouvelles elections, et le peuple thaïlandais s'est une fois encore reuni pour tenter de lancer un des plus complets processus de reforme politique, qui a été appelle The People Constitution of 1997 . Une Constitution ambitieuse cherchant a renforcer le pouvoir des partis dit 'faibles' et a mettre en place des contrôles et des equilibres pour les non-elus et les organisations independantes.

    Mais les redacteurs de la Constitution avaient sous-estime la capacite d'abus de pouvoir des hommes politiques, ils ne s'attendaient pas a ce qu'un forte majorite parlementaire et que le pouvoir executif pourraient porter atteinte a une transparence voulu par tous… en realite une corruption au grand jour devenu au fil du temps endemique qui a entraine (entre autre) le non respect du droit et des incidents comme le massacre de musulmans thaïlandais dans la mosquee de Krue-Se ainsi qu'a Takbai dans le Sud du pays.

    Une repression a tout va impliquant des executions extra-judiciaires et faisant plus de 2.000 victimes (sans parler des tortures et des disparitions forcees) - L'opposition a alors ete victime de harcelement, la presse a fait l'objet d'intimidation, et des organisations indpendantes ont du faire face a l'ingerence politique.

    C'est pourquoi, lorsque le push militaire de Septembre 2006 a ete accueillie avec un sentiment de soulagement chez la majorite des gens même si cela me fait mal de le dire.. il n'etait que le reflet du renforcement de la democratie lorsque les protagonistes ont rapidement annoncer que le pouvoir reviendrait a la population dans un an.

    En 2006, le coup d'Etat a prouve que, malgre l'intervention de l'armee, le pouvoir reposait aussi sur le peuple.

    La démocratie a prevalu et des elections libres et justes ont eu lieu dans l'annee qui a suivie.

    La majorite des electeurs (principalement des zones rurales)ont alors voter pour appuyer le parti renverse mais l'annee derniere, une fois encore, alors que le pouvoir en place ne respecte pas les regles de la democratie, de nouveaux troubles sont apparus et une fois de plus, c'est le chaos.

    Les tribunaux accusent le gouvernement d'abus de pouvoir et de de fraude electorale, les parlementaires elus democratiquement decident alors de mettre fin à l'impasse et votent pour mon parti afin de former un gouvernement de coalition, une decision confirmee un mois plus tard, lors des elections ou l'on remporte 21 des 27 sièges

    Aujourd'hui, la Thaïlande est de retour sur la voie de la democratie, je considere qu'il est du devoir de mon gouvernement de faire en sorte que les progres se poursuivent.

    Donc, c'est ce que j'ai promis au peuple thaïlandais, la transparence, la bonne gouvernance, le respect des droits de l'homme, la primaute du droit, l'egalite de traitement pour tous et la reconciliation avec ceux ayant des vues opposees en leur fournissant un espace politique.

    Pour ce faire, un nouveau type de reforme politique doit avoir lieu afin de creer un processus de democratie liberale de logue duree dans le cadre de la monarchie constitutionnelle;

    Les pouvoirs des dirigeants politiques seront alors utilises pour ameliorer les conditions de vie de la population, plutôt que d'accumuler et d'exercer un pouvoir illimite, y compris pour accumuler des gains personnels.

    Nous reconnaissons egalement que, pour les plus pauvres, la democratie serait inutile si elle ne répond pas a leurs attentes de base, elel doit etre propice au developpement economique si l'on veut qu'elle soit durable !

    Notre attachement a la liberte passera donc par une necessite de croissance, par la concurrence et l'esprit d'entreprise, équilibree par l'intervention du secteur public afin d'assurer l'equite et a aider les moins fortunes.

    Peu importe qui est au pouvoir, la Thaïlande a toujours ete favorable a une economie liberale, notre solide base en matiere agricole signifie que la Thaïlande continuera de jouer un rôle cle dans l'alimentation mondiale, nous devons donc faire en sorte que la crise ne se traduise pas par une augmentation des mesures protectionnistes, car de cela ne ferait qu'a court terme nous rendre encore plus pauvre.

    En notre qualité de président de l'ASEAN lors de son 14°sommet nous avons mis un pied dans des domaines autrefois consideres comme trop sensibles pour être discute au sein même des differents pays ;

    D'abord et avant tout, notre objectif est de realiser cette fameuse communaute qui se traduira par des regles de plus en plus efficaces, ensuite, la mise en place d'un organe des droits de l'ASEAN demontrera que les droits de l'homme sont une priorite, enfin, nous encourageons la participation du public en l'axant plus sur les populations en invitant des representants de la societe civile.

    Je ne peux pas dire avec certitude a quelle vitesse va evoluer la democratie thaïlandaise et à quel rythme, en Occident, il a fallu plus d'un siècle avant que la democratie soit vraiment solide, elle dependra en grande partie d'une combinaison de facteurs complexes a l'interieur du pays mais je suis convaincu qu'il ne peut plus y avoir de ralentissement.

    L'expérience nous a appris que la soif de liberte, qu'elle soit politique ou economique, est universelle, le peuple thaïlandais a connu la démocratie et la liberté dans les annees 75, il est peu probable qu'ils se contentent de ce qu'ils ont.

    Le chemin sera long mais j'ai bien l'intention de travailler pour l'ensemble de la population, de sorte que mes ideaux que j'avais alors a l'age de 9 ans soient plus que de simples mots sur un morceau de papier.

    La Thaïlande est a la croisee des chemins, j'ai l'intention de faire en sorte que le pays fasse les bons choix et continue, avec aussi peu de perturbations que possible, sur la voie d'une plus grande democratie.

CLICK for the dictator Thaksin